Feature

Actes D’union : 1. Explorer Une Alimentation À Base De Plantes 1. Essayer De Nouvelles Protéines Végétales

Le mois de janvier est une période durant laquelle beaucoup d’entre nous prennent certaines résolutions que souvent nous mettons en œuvre pendant une courte période avant de revenir à nos habitudes. Pour soutenir ces changements importants, Age of Union lance une série d’articles basés sur les « actes d’union » que l’on trouve dans le livre Age of Union. Même nos plus petits choix quotidiens peuvent contribuer à un changement positif pour la planète; ces actes d’union sont de petits changements qui ont de grandes répercussions à long terme. Le premier article de cette série porte sur la manière d’intégrer des protéines végétales à votre alimentation.

Puisque les avantages de réduire sa consommation de viande sont bien connus, tant pour sa santé personnelle, la santé de la planète et le climat, pourquoi ne pas envisager l’ajout permanent de substituts de viande à son alimentation comme une occasion d’apprendre et d’essayer de nouveaux aliments ? Un tel changement ne doit pas nécessairement se traduire par une refonte immédiate et radicale de ses habitudes alimentaires, mais peut au contraire être un changement progressif, voire permanent, qui commence organiquement en 2022. Cet article vous aidera à mieux comprendre : 

  • Le pouvoir des protéines végétales 

  • Conseils pour la préparation du tempeh

  • Suggestions d’assaisonnement des lentilles

Pour les grands amateurs de viande, la transition vers un régime végétalien ou végétarien implique une certaine planification. C’est pourquoi nous allons explorer ensemble des alternatives riches en protéines.

DES OPTIONS RICHES EN PROTÉINES

Beaucoup de gens connaissent le substitut de viande le plus connu : le tofu. D’autres substituts sont disponibles dans les épiceries et les restaurants, mais je vais me concentrer sur deux d’entre eux qui jouissent d’une moins grande notoriété que les options les plus courantes. Ces deux aliments sont naturellement très riches en protéines, ce qui est essentiel.

POURQUOI LES PROTÉINES SONT-ELLES AUSSI IMPORTANTES?

Comme toute personne physiquement active ou ayant étudié la nutrition peut en témoigner, combiner des aliments riches en protéines avec des grains entiers, des glucides complexes et des graisses insaturées d’origine végétale (p. ex. noix, avocats, huile d’olive, olives, etc.) fournit une meilleure source de carburant pour le corps humain. Je vous présente ici quelques-uns des substituts de viande les plus performants et les plus riches en protéines, ainsi que certaines des façons de les préparer qui vous donneront envie de les déguster encore et encore.

TEMPEH

Le tempeh est un proche parent du tofu: la principale différence est qu’il est composé de graines de soja fermentées entières typiquement présentées sous forme de carré, alors que le tofu est un bloc blanc solide constitué de graines de soja fermentées liquéfiées. Le tofu se décline en plusieurs textures et est très facile à adapter; le tofu mou est excellent dans les smoothies et le tofu ferme ou extra ferme peut être coupé en cubes et mangé cru ou cuit. Bien qu’il ne s’adapte pas aussi facilement que le tofu, le tempeh a une texture douce, mais dense qui est agréable lorsqu’il est coupé en cubes ou en tranches fines. Il devient croustillant lorsqu’il est saisi à feu doux dans de l’huile (les huiles d’olive, de canola ou de sésame sont d’excellentes options) et, comme le tofu, il absorbe très les marinades et les sauces. Les magasins d’aliments naturels et les épiceries santé vendent même du bacon de tempeh, soit de fines tranches de tempeh assaisonnées pour ressembler vaguement à du bacon. Cette similarité ne concerne que l’aspect physique du tempeh, car son goût et sa texture sont tout à fait uniques. 

Lorsqu’il est question de texture, la consistance spongieuse du tofu ne fait pas l’unanimité, même parmi les végétaliens et les végétariens, mais le tempeh ne souffre pas de ce bémol. Sa texture ferme est délicieuse, en particulier lorsqu’il est servi légèrement croustillant sur des légumes verts, du riz ou du quinoa et accompagné d’une généreuse quantité de sauce!

LENTILLES

La réputation parfois mauvaise des lentilles est généralement due à la façon dont elles sont préparées, le facteur déterminant étant souvent la texture plus que le goût. Toutes les personnes qui ont goûté à des lentilles sèches ou sans saveur dans des soupes ou des plats végétaliens le savent trop bien. Faire tremper ou mijoter des lentilles sèches ou en conserve dans un bouillon ou une sauce bien relevée fait toute la différence. Les lentilles gagnent à être assaisonnées, alors lancez-vous! Les épices telles que le curry, le cumin, la coriandre et le gingembre apportent une touche spéciale fantastique. L’ajout de lait de coco lors du mijotage apporte également de la richesse aux lentilles, ce que le bouillon seul ne permet pas. Les sauces tomate offrent un goût acidulé qui contrebalance la saveur naturelle des lentilles, et les lentilles peuvent remplacer la viande hachée que l’on trouve dans les sauces pour pâtes ou les chilis.

Les lentilles sont extrêmement riches en protéines et parfaitement adaptables lorsqu’elles sont généreusement parfumées. Ajoutez des chips de tortilla ou de maïs en accompagnement pour apporter un peu de croquant supplémentaire — ce qui peut être un sérieux plus si la texture des lentilles vous fait peur. 

 Pour optimiser les bienfaits nutritionnels du tempeh et des lentilles, associez-les à des céréales complètes (riz, quinoa, etc.) dans le même repas; vous fournissez ainsi à votre organisme encore plus d’acides aminés essentiels. C’est un aspect particulièrement important à retenir lorsque vous réduisez votre consommation de viande.

Lorsqu’on réalise à quel point il est facile d’apprêter les substituts de viande à base de plantes riches en protéines, il devient agréable et intéressant de découvrir les façons de les préparer qui correspondent le mieux à ses goûts personnels. Il est essentiel de s’orienter davantage vers une alimentation à base de plantes, alors je vous invite à essayer ces deux options et à nous faire part des conseils et astuces qui vous ont permis de découvrir votre amour pour les substituts de viande à base de plantes riches en protéines.

CRÉDITS

Article écrit par Jordan King.
Jordan King est écrivaine, curatrice de gallerie et s'occupe de la communication pour Age of Union. Elle a grandi à Nelson, en Colombie-Britannique, au Canada, où elle a appris à apprécier la cuisine végétarienne et végétalienne dès son plus jeune âge.

Photo 1 par Junglkeepers
Photo 2 to 4 par Stock Photo