Feature

Press Release: Dax Dasilva lance l’alliance environnementale Age of Union

Dax Dasilva lance l’alliance environnementale Age of Union, avec un engagement de 40 millions de dollars et des projets dans cinq pays 

Le leader des technologies et activiste environnemental aspire à un changement global au moyen d’un organisme sans but lucratif visionnaire qui financera des initiatives de conservation cruciales aux quatre coins du monde 

19 octobre 2021 (Montréal) Age of Union, une alliance environnementale sans but lucratif réunissant une communauté mondiale d’acteurs du changement, est lancée aujourd’hui avec un engagement annoncé de 40 millions de dollars et des projets initiaux dans cinq pays par Dax Dasilva, leader de l’industrie des technologies et activiste environnemental connu pour son rôle de fondateur et PDG de Lightspeed. Dotée d’un ADN issu des startups et de la technologie, la nouvelle organisation s’allie à des conservationnistes actifs sur le terrain aux quatre coins du monde, afin de protéger les écosystèmes menacés de la planète. Tirant parti de l’expérience de M. Dasilva à titre d’entrepreneur de l’industrie des technologies, Age of Union mettra de l’avant des solutions afin d’enrichir le travail de projets de conservation. En soutenant, finançant et rendant visibles les personnes et organisations qui s’attaquent aujourd’hui à des défis environnementaux, Age of Union cherche à inspirer un changement mondial majeur. 

« J’ai fondé Age of Union comme une initiative environnementale axée sur l’action, en raison de l’urgence immédiate de sauver la planète, de même que ses espèces et écosystèmes menacés », a déclaré Dax Dasilva, fondateur d’Age of Union. « La prochaine décennie sera cruciale : nous devons absolument modifier le discours que nous tenons sur l’environnement, en un discours porteur d’espoir. Par les efforts de conservation d’Age of Union, nous espérons inspirer un changement fondé sur la notion que tous les gestes, petits et grands, lorsqu’ils sont concertés, peuvent modifier pour le mieux la trajectoire de notre planète. » 

Le lancement de cette alliance environnementale suit la publication en 2019 du livre Age of Union de Dax Dasilva, un guide passionnant visant à inspirer chacun à devenir aujourd’hui un acteur du changement. Fondé sur quatre piliers – le leadership, la culture, la spiritualité et la nature –, l’ouvrage défend l’idée que c’est aujourd’hui le temps du changement, et que nos choix en sont les catalyseurs. Cette mission prend vie grâce à l’alliance pour la protection des écosystèmes des projets initiaux suivants dans cinq pays: 

Conservation de la nature Canada (Québec, Canada) : Restauration du fleuve Saint-Laurent – Commençant son action dans la province du Québec, Dax Dasilva participe aux actions de conservation du fleuve Saint-Laurent, une des plus grandes réserves d’eau douce au monde, en accélérant l’impact des projets en cours de Conservation de la nature Canada et en finançant une amplification des initiatives visant à protéger l’eau et les rives du fleuve, de même que la biodiversité de sa flore et de sa faune. 

JungleKeepers (Pérou) : Sanctuaire de la forêt tropicale et expansion du programme de gardes forestiers – Acquérir plus de concessions foncières de forêt tropicale le long des cours d’eau tributaires de la rivière Las Piedras et étendre le programme de gardes forestiers JungleKeepers grâce à de nouvelles embauches locales, plus de formation, un nouveau poste pour les gardes forestiers et des outils visant à intensifier l’impact du travail de conservation fait sur le terrain. 

Canadian Ape Alliance (République démocratique du Congo) : Expansion du corridor faunique – Protection des gorilles, chimpanzés, éléphants et autres espèces menacées des basses terres du Congo par la création et l’entretien d’un corridor faunique, réalisé grâce à des initiatives de reforestation et d’aires naturelles protégées. Les efforts des communautés locales sont axés sur des pratiques d’agriculture durable, l’éducation environnementale et des solutions de remplacement aux sources de revenus actuelles afin de permettre une meilleure résilience face aux changements climatiques. 

Kalaweit (Indonésie) : Expansion du sanctuaire de la forêt tropicale Dulan – Agrandir la réserve de la forêt tropicale indonésienne Dulan de Kalaweit à Bornéo dans le but de contribuer à la protection des orangs-outangs, gibbons, langurs, ours, pangolins et autres espèces menacées. 

Kanpé (Haïti) : Reforestation et agroforesterie – Projet de reforestation à Haïti qui comprendra de l’agroforesterie et des jardins de subsistance. Ce projet fera en sorte que des forêts soient replantées, tout en permettant aux populations locales de nourrir leurs familles et de vendre des produits agricoles cultivés de manière durable. 

Ces cinq projets constituent seulement le début de l’engagement à long terme d’Age of Union à l’endroit des initiatives de conservation qui protégeront et restaureront certains des écosystèmes les plus précieux de la Terre. L’engagement de 40 millions de dollars de M. Dasilva sera consacré au financement de ces cinq projets, de même qu’à de futurs efforts de conservation qui seront annoncés au fil du temps. 

Dans le cadre de son appel à l’action, Age of Union produira des courts métrages documentaires portant sur des projets sélectionnés. Le premier de ces films, We are the St.Lawrence, produit en partenariat avec Conversation de la nature Canada, sera présenté en première le 26 octobre à Montréal et le 28 octobre à Toronto, avec des projections prévues également à Vancouver à la fin de novembre.

« Le fleuve Saint-Laurent contient 20 pour cent de la réserve d’eau douce du globe. Il est l’un des plus grands estuaires d’eau douce au monde, de même que l’un de ceux présentant la plus grande biodiversité. Malheureusement, les humains ont tenu pour acquise une telle ressource, explique Dax Dasilva. Nous y jetons nos déchets et l’utilisons comme autoroute pour des bateaux de marchandises, alors qu’il est aussi l’habitat d’animaux comme des baleines, des oiseaux et bien plus encore. Grâce à notre soutien à Conservation de la nature Canada et à ce film, nous sommes en mesure de réunir une communauté qui appuie et respecte ces grandes étendues d’eau. » 

« Grâce au soutien généreux d’Age of Union, nous pouvons maintenant accélérer l’impact des projets en cours et en entreprendre de nouveaux », affirme Joel Bonin, biologiste et vice-président associé de Conservation de la nature Canada au Québec. « Afin de protéger la biodiversité de la faune et de la flore du fleuve Saint-Laurent, les efforts comprennent la collaboration avec les propriétaires terriens dans le but d’acquérir des habitats naturels exceptionnels, le travail avec les fermiers locaux visant la transition vers des cultures plus durables dans les plaines inondables, la limitation de l’érosion côtière et la restauration des canaux et des marais afin de favoriser le frai des poissons. Finalement, nous voulons sensibiliser les membres de la communauté, dont l’engagement est essentiel pour l’amélioration de notre façon d’utiliser l’eau et de prendre soin du fleuve. » 

Après la première de We are the St. Lawrence, ce documentaire et tous les futurs films seront accessibles sur le site Web d’Age of Union, avec des articles informatifs et du contenu vidéo visant à renseigner le public au sujet d’enjeux environnementaux cruciaux. 

À propos de l’alliance Age of Union 

Age of Union est une alliance sans but lucratif qui soutient et fait connaître une communauté globale d’acteurs du changement travaillant sur le terrain pour protéger les espèces et écosystèmes menacés de la planète. Lancée en octobre 2021 par le leader des technologies et activiste environnemental Dax Dasilva à Montréal, au Canada, Age of Union cherche à allumer une flamme en chacun par des efforts de conservation qui s’attaquent à des enjeux environnementaux critiques partout au monde et inspirer un changement notable en démontrant l’impact positif que chaque personne peut avoir.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter : AgeofUnion.com

Dans les médias sociaux : Facebook, Instagram, YouTube et Twitter

Contact média :
Victoria Baker, victoriab@nkpr.net, 416 726-8002
Mishel Chavoulki, mishel@nkpr.net, 416 559-7338